loader


-Accueil-


-Cliquez ici-

loader


-Nouvelles de Nessuno-


-Cliquez ici-

loader


-Historiettes illustrées de Nessuno-


-Cliquez ici-


loader


-Ce sont les dernières pensées de Nessuno ?-


-Cliquez ici-

loader


-Oui oui ! Et là c'est la suite-



-Cliquez ici-


loader


Pensées de Nessuno I

Chapitre Premier

De 1 à 20



-Cliquez ici-

loader


Pensées de Nessuno I

Chapitre Deuxième.

de 21 à 41



-Cliquez ici-


loader


Pensées de Nessuno I

Chapitre troisième

de 42 à 62


-Cliquez ici-

loader


Pensées de Nessuno I

Chapitre quatrième

de 63 à 72


-Cliquez ici-


loader


Pensées de Nessuno II

Chapitre Premier.

de 1 à 20.


-Cliquez ici-

loader


Pensées de Nessuno II

Chapitre troisième.

De 42 à 62.


-Cliquez ici-

loader


Pensées de Nessuno II

Chapitre quatrième.

De 63 à 70.


-Cliquez ici-



21 - Je pense donc...


22 - Le raffinement de la technologie.


23 - Raffinement de la technologie Suite.


24 - L'égoseisme.


25 - Ricoché.


26 - Réflexion badine.


27 - Sur la Peinture...


28 - Au sujet de la Classique


29 - Sucré salé...


30 - Petite faribole.


31 - Les paranoïaques.


32 - Les cons.


33 - Les sacrifiés de la vie...


34 - Dédicace à M.T.


35 - Amour & Stimuli.


36 - Un ange passe...


37 - Suggestion


38 - Le textuel.


39 - Petite pensée.


40 - Permettez ?...


41 - Les yeux... Au plat…


Veuillez choisir un titre et faire dérouler le menu car la fonctionnalité

(cliquer dessus pour y être redirigé, n'est pas encore active.)

Merci d'avance.



-21-

loader

"Je pense donc..."


Il est curieux de constater

Que certaines personnes pensent…


Et ne sont pas


Alors que d’autres ne pensent pas


Et sont.



nnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnQu’en pensez vous ?









-22-

"Le raffinement de la technologie."

– Moteur : 6 cylindres

– Soupapes : 4 par moteur

– Cylindrée : 2979 cc

– Puissance din : 350 ch au régime de 5750 tr/min

– Couple moteur : 580 Nm au régime de 1750 tr/min

– Puissance fiscale : 25 CV

– Position du moteur : NC

– Alimentation : NC

– Suralimentation/type : turbo

– Accélération 0/100km/h : 5.2 sec

– Transmission : 4 roues motrices

– vitesses : 8


Ne vous y trompez pas, ce descriptif de la dernière Maserati modèle "Levante" ou Maserati de "l’Est" ou qui "Est" (au choix.), n’est pas une facétie de ma part.


Car, véritable fou de voitures de sport.

Avec certes une affection toute particulière pour les italiennes.


Ah… Pouvoir bondir vers les grands espaces à une vitesse encore imaginable certes mais, qui sait ? Un jour ou l’autre ?...


Avec toute option à porté de la main…

Mes amis, je vous le dis, nous n’arrêterons jamais le progrès.




nnnnnnnnnnnnnnnnnnnnÀ quand l’abstraction totale de le lunette arrière ?...



-23-

loader

"Raffinement

de la technologie...

Suite."

Prenez un ordinateur

De bonne qualité s’entend.

Explosez-le rageusement

Mais contentieusement.

Une bonne masse est de bon aloi.

Une fois l’appareil explosé

Et votre rage apaisée,

Inspectez les morceaux éparpillés

Encore grésillants des essais de reconnexion entre eux.

Au milieu de la fumée, s’il y en a…

(Ce qui serait préférable pour de bons effets spéciaux.)

Donc, fumée ou pas, cherchez votre disque dur

Qui bogant sans arrêt

A ourdi en vous, cette rage irrépressible.

Vous pourrez constater que bizarrement,

Le disque a mystérieusement disparu…

Et qu’il ne vous reste comme seul espoir…

La mémoire vive de votre ordinateur.

Qui malheureusement n’est plus vive du tout.

Moralité de cette petite histoire :


À quand l’abstraction totale des lunettes arrières ?


Obsolète GOOGLE MAP pour voyager !

Et donc inutile de taper un mot clé.

Vive, la mémoire l’est souvent

Et tellement que l’on arrive à se dire,

Qu’il vaudrait mieux…

Qu’elle ne le fût pas



-24-

loader

"L'égoseisme."

L'égoséisme

Est

Une bonne chose

Pour les

Optimistes



Ils peuvent toujours

Penser renaître



NNNNDe



nnnnnnnnnnnL


nnnnnnnnnnnnnE


nnnnnnnnnnnnnnnnnnnnU


nnnnnnnnnnnnnnnnnR


nnnnnnnnnnnnnnnS









nNNNNNNC


nnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnE


vvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvN


nnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnD


nnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnR


nnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnE


nnnnnnnnnnnnnnnnnnnS



nnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn.



NNNNNNNNNNNNNNNN.



NNNNNNNNNNNNNNNNnnnnn.



NNNNNNNNNNNNNNNNN.



NNNNNNNNNNNNNNNNnnnnnnn.







-25-

loader

"Ricoché."


Notre vie n’est autre qu’une apnée.


Et l’éternité…


Des apnées successives dans...


Une mer infinie.



-26-

loader

"Réflexion badine."

Il est intéressant de constater

Comme l’on veut reconnaître du talent

À ce qui n’en a pas…

Comme l’on veut donner de l’âme

À ce qui n’est finalement…

Qu’un simple objet de… Décoration.

Comme l’on peut se croire amoureux

Alors que l’on ne l’est pas vraiment.

J’en fini par croire que ce sont les poètes

Qui ont créés eux même leurs amours

Par besoin… De fantaisie.

Cette fantaisie qui les fait créer.

J’en fini par croire aussi…

Que de la même manière qu’un peintre

Voit la nature et la transcende

Le poète en fait de même avec…

Ce qui est communément qualifié de…

Muse.

L’ on pourrait faire une petite parenthèse

Et je me permettrais ce jeu de mot (facile) me direz-vous

Parfois la muse en question fait à son "poète"

Porter les cornes. Ha ! Ha ! Ha !


Oui cornes, muse, "cornemuse…"

Je vous l’avais dit qu’elle était facile.

Mais donc et pour en revenir au poète et ses corn…

Pardon sa muse

Qui parfois s’amuse… …Elle…

...Du poète


Conséquence.



Si, ce que le poète en question

Croit être un original

N’est en réalité


Qu’une pâle copie (style tableaux peints à la chaîne en chine et mis en exposition comme des œuvres originales.)


Ce qui au départ devait être une œuvre

Du cousu main si vous voulez

(Oui mes grands parents étaient couturiers. j’aime bien faire des parenthèses familiales… )

Eh bien comme je le disais ci-dessus…

Ce qui devait donc être du cousu main

Devient du vulgaire prêt à porté.

Ben oui mesdames et messieurs L’original n’étant pas…


Original… nDonc…


Mais, étant d’un naturel optimiste

J’ai préféré faire comme si…

Sinon, cela fût trop triste.

Péjoratif pour les poètes

Et humiliant pour ceux qui les côtoient.

Et qui croient en eux.

Quoiqu’il en soit je persiste à dire

Que souvent certains écrits…

Ne sont rien d’autre que

Quelques états d’exaltation passagère

Et qu'au sujet desquels certains diront…

Qu’au moins cela aura servit à la postérité


Si tant est que postérité ? …


Ceci étant dit et pour en finir.

MUSE-Hic ! Multi réplic.

Commençait à ternir


nnDonc...


DO RÉ ma muse


Finalment m’a amusé.



-27-

loader

"Sur la Peinture..."


Certains peintres peignent comme ils écrivent.

Et donc inévitablement, de temps à autres…

Font des fautes.



-28-

loader

"Au sujet de la Classique."


Je choisirais aujourd’hui français.

Et prendrais en écoute, (si je puis me permettre)

Ce cher monsieur Hector Berlioz et sa fameuse Symphonie Fantastique.

En définitive, qu’à t-elle de si "Fantastique" si ce n’est son dernier mouvement où là...


Si vous l'écoutez attentivement vous constaterez que...

Cela commence à s’animer quelque peu...

Et qu’il nous semble entr’apercevoir quelque chevauchée,


Quelques dangers...

Quelques sautillements après haletants suspens.


Et avec nationalisme oblige :

Un final bien à la française aux accents teintés de marseillaise.


Moi je dis ça, je dis rien.

Et ne voudrais surtout pas heurter les admirateurs de monsieur Berlioz.





-29-

loader

"Sucré salé..."

Souvent les mots sont comme...


Des choux à la crème


nnnnnnou...


Des babas au rhum


Dont les enfants se gavent et s’enivrent.




nnnnnnnnnnnnnnnnnnnnPersonnellement je préfère le salé.



-30-

loader

"Petite faribole."


L’imaginaire est au malade

Ce que la certitude est aux imbéciles…



-31-

loader

"Les paranoïaques."

Les paranoïaques ont quelques fois tendance à penser :

Qu’un paranoïaque averti en vaut deux.

Hors et c’est là l’erreur...



Un paranoïaque plus un paranoïaque, ne feront jamais que deux paranoïaques !

Cela n’abaissera pas la probabilité, de vivre dans la douleur…



-32-

loader

"Les cons."

Avez-vous déjà regardé un con dans les yeux ?


Ne le faites surtout pas. C’est dangereux. Non, non, je vous assure, ce n’est pas de la blague.


D’abord, est-ce que vous avez remarqué cette fixité dans le regard ? Cette espèce de flou dans le globe oculaire ?…

Alors certes, me direz-vous, cela est dû à une réflexion intense sur… L’origine de l’homme, sur son évolution depuis le singe à l’Homo erectus, du fait qu’il se soit dégagé de la peur des Dieux, pour devenir un homme à part entière.

Eh bien non, pas du tout…

Je comprends ceci dit que vous baigniez encore dans cet optimisme débordant en l’humanité.

Moi-même, quand j’étais petit…

Entrapercevant par hasard les dessous d’une jolie femme assise juste en face de moi et me regardant avec un sourire avenant, j’étais persuadé qu’elles en portaient toutes…


C’est bien plus tard, que je me suis aperçu à ma grande désillusion que ce n’était pas le cas.

Et que le plaisir de lever le voile si j’ose dire, sur des mystères parfois insondables, n’était plus qu’un espoir de petite enfance…


Mais trêve de digression et revenons-en aux cons.

Donc pour tout vous dire, optimiste je l’ai été moi aussi, mais cela m’est très vite passé, justement en regardant des cons, de toutes sortes d’ailleurs.


Comment vous expliquer ?...


Ils sont un peu comme des serpents.

Vous voyez le serpent du livre de la jungle ?... Voilà !

À cette différence prêt que lui, il a oublié de l’être !... Con.


Donc, où je veux en venir, c’est que les cons ont une...

Capacité ?... Faculté ?... Je ne saurai trop définir. En tous les cas ils l’ont... Les cons…


Cette capacité va-t-on dire, hypnotique. Non pas qu’ils la travaillent, non. Non, elle est Con Génitale.

Même n’étant pas d’une nature spécialement curieuse, face à un con, on est toujours subjugué. Oui, c’est ça, c’est le mot, subjugué...


La question qui vient généralement à l’esprit est :


«Qu’est-ce qu’il, ou elle dit ?» Oui parce que la connerie Mesdames et Messieurs à l’instar du jean, maintenant est unisexe.

Vous allez penser que je donne dans la nostalgie mais… Où est l’époque où les femmes portaient des robes à crinoline, de jolis chapeaux etc… Etc…


Enfin bon, effectivement, ça ne changeait rien quant à la connerie. Mais je ne sais pas ?... il y avait tout de même une différence BORDEL !...

Je vous prie de m’excuser je n’ai pas l’habitude de me laisser emporter. Oui il y avait une différence !!! On distinguait alors, une conne d’un con.


Maintenant, même la connerie est uniformisée. C’est un monde tout de même !

Je vous prie d’excuser mes digressions et revenons-en à nos mout..cons.


Oui donc, les plus optimistes se diront :

«Non, ce n’est pas possible qu’il ou elle soit aussi con ou conne Il doit bien y avoir une once d’intelligence dans ce cerveau végétatif ?»


Donc prenons un exemple. On m’a toujours dit qu’un exemple vaut mieux que cent explications donc…


Au hasard : Est-ce que vous avez remarqué le regard d’un supporter d’une équipe de foot quelconque… Et allez ne lésinons pas… sur la planète entière.

Ah, oui… Je sens que j’ai touché un point sensible.

Y a-t-il des supporters de foot dans la salle ?...

Évidemment, je m’en doutais…

Bon… Mais aussi il faut savoir à toutes fins utiles qu’il y a des degrés dans la connerie.

Comment dire ?… Il existe une sorte de hiérarchie, comme partout.


Chez les cons ils n’y a pas que des génies voyez ?... Ouais bon...


Je sais, lorsque j’ai soumis à la lecture mes expériences, recherches et constatations à un ami, il m’a fortement déconseillé de prendre en exemple le football et ses innombrables supporters.


Ce à quoi je lui ai répondu :


«Non, j’irai jusqu’au bout ! Je resterai intègre. Et puis le public est intelligent voilà.»


Non ???...

Ouais bon mais des fois je peux être très con vous savez.

Eh ben oui parce qu’il y a quelque chose de terrible avec la connerie...

C’est que si l’on n’est pas attentif, on peut très vite l’attraper. c’est contagieux...


Bon donc, quoiqu’il en soit, je continue avec mon exemple.

J’en étais au regard d’un supporter d’une équipe de foot quelconque, "en dehors" et je mets bien l’accent la dessus, "en dehors" d’un match de foot bien entendu…


Oui parce que pendant les matches alors là, les regards changent. Ces regards bovins se transforment…


Faisons d’abord un flash back et prenons des images d’archive du IIIème Reich et du peuple en transe devant Adolphe Hitler et zoomons sur leurs yeux, leurs regards.


Et maintenant, prenons des images actuelles, de supporters gaiement peinturlurés au couleur de leur équipe ou de leur pays, joliment chapeautés, tapants frénétiquement sur un quelconque ustensile que ce soit, afin de faire le plus de bruit possible…


Et faisons la même expérience à savoir faisons un zoom sur leurs yeux, leurs regards.


nnnnnnnnnnnnnnnnnnnnÉtonnant non ???...

nnnnnnnnnComme disait ce cher monsieur Desproges


Pour terminer, je prendrais un exemple qui ma foi me parait plus simple.

Vous prenez un bœuf, vous l’enfermez dans un enclos solide et vous filmez son regard pendant l’expérience suivante :


Vous lui balancer une décharge de 320 W dans les fesses et vous vérifiez ses yeux. Vous pourrez constater qu’ils seront exorbités.


nnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnNormal…


Mais soyez assurez que la seule réaction de la pauvre bête, sera de vouloir s’enfuir de cet endroit.


Alors… …Comment pouvez-vous m’expliquer que des milliers de supporters, que dis-je des milliers ? Des millions de supporters au monde à qui on fait en plus, payer des prix monstrueux, pour prendre des décharges électriques, n’ont nullement l’intention de s’en fuir, bien au contraire, ils sont prêts à s’entre tuer !


Je ne sais pas ce que vous en pensez ? Mais…

En ce qui me concerne, je trouve ça, dans la hiérarchie de la connerie, à un niveau supérieur.


Bravo les cons du stade ! Vous êtes prêts pour partir à la guerre.



-33-

loader

"Les sacrifiés de la vie..."

Ah mesdames et messieurs,

Les sacrifiés de la vie

Les ceux à qui volontiers au début l'on sourit

Ceux que sauver l'on a envie

Ceux qui cycliquement se jettent d'une falaise

Et que l’on va chercher pour les sortir du malaise

Les Sisyphes à l’envers

Au rocher sur le dos

Pour se noyer plus tôt

Réémergeant inlassablement

Du très profond des eaux.

Les auto metteurs en croix

Revendiquant leur non choix

Les sacrifiés de tout poil

Les sacrifiés de tout sexe

Qui suggère de l’aide

Mais pour la liberté de souffrir plaident

Ceux qui naufragés

Vous tir’la bouée

Ceux qui agrippés

Vous font vous noyer

Ceux qui d’un œil de martyre

" On peut pas souffrir pire ! "

Ceux qui d’un œil cerné

" Nous nous sommes tant aimés !"


Les scorpions de la vie

Qui se piquent, se piquent

Tout en restant en vie....

Au milieu du feu qu’ils ont eux même allumés.


Ah, mesdames et messieurs

Les sacrifiés de la vie

Les rois de la selfie souffrance

Les empereurs de la douleur endurance

Ceux qui en nuits résistance

Ceux qui prisonniers résilience

Ceux qui malheur complaisance

Ceux qui fatalité croyance


De ceux-là…

Si je puis me permettre…

Ne vous en approchez pas.

Et espère aussi et surtout que vous n'en n’êtes pas


Ceci dit :

nnnnnnnnnnnnVivez heureux et enjoye yourself



-34-

"Dédicace à M-T"


Vous tous peintres abstraits,

Ne vous fustigez pas devant votre toile blanche.



nnnnnnnnnnnPeignez-la en Noir.



-35-

loader

"Amour & Stimuli."


Ah l’amour mesdames et messieurs !

Je ne sais si vous avez déjà été amoureux ?


Mais vraiment amoureux.

À ne plus voir que l’autre,

À ne faire plus qu’un avec l’autre,

Vos souffles étant de concert.


À atteindre ce stade où une minute sans, ce qu’il est communément appelé...

"l’âme sœur" devient comme une condamnation à perpette d’absence.

Je vous pose la question tout en sachant que cela arrive à tout un chacun, au moins une fois dans sa vie.


Maintenant, venons-en au point précis de l’absence :

N’avez vous pas remarqué qu’à ce moment là, l’amour est encore plus...

"fiévreux" si je puis dire ?


Que notre envie d’être avec l’être aimé devient presque obsessionnelle ?

Je ne sais pourquoi mais, il me semble voir un sourire attendri au coin de vos lèvres.


Bien, soyons honnêtes puisque nous sommes entre nous. Et dites-moi si vous ne reconnaissez pas là, cet état ?


L’émotion que provoque l’image de l’autre,

Le souvenir de situations d’intenses exaltations,

Des crises de fou rire,

Des crises de folle colère.


Les scientifiques vous diront qu’il s’agit là de STIMULI.


Mais nous y reviendrons plus tard.

Donc, toutes ces choses qui lorsque vous êtes séparés de votre amour (et je précise bien amour avec un grand A.) Deviennent souffrances.


Vous n’aspirez dans ces moments là qu’à une chose, être auprès de ce qui vous est devenu indispensable.

Au point même qu’en son absence, votre souffle en est affecté.


Si je peux me permettre cette métaphore :

Deux personnes qui s’aiment, étant séparées, deviennent des être "asthmatiques", s’étouffant dans leur condamnation à la solitude.


Mais tâchons de laisser de côté pour l’instant le côté émotionnel et plongeons nous dans ce monde parfois insondable pour nous citoyens lambda, à savoir :


La science et un de ses domaines d’investigation :

La Psychophysique.


Qui entre des mains, malintentionnées, des apprentis sorciers. peut évidemment causer des dégâts irréparables.


Sachez que chez les personnes plus communément qualifiés de "sujets" par les scientifiques, il est pratiqué des expériences (science oblige) et donc, il est singularisé, deux catégories de "récepteurs" si je puis m’exprimer ainsi :


I – Les hésitants ou : «je ne sais pas ?» qui répondant à un stimulus donné, ne vont pas avoir la certitude de ce qu’ils ont vu ou ressentis


II – Et ceux qui eux n’hésitent pas ou : «J’ai vu !.»


Et répondront immédiatement au stimulus en formulant ou réagissant de la manière que ce dernier attend.


nnnnnnnnnnnnnnOU…


Car il existe et existera toujours, fort heureusement :


nnnnnnnnnnnL’INATENDU.


nnnnnnnnLa probabilité infime.


Que quelque science que ce soit...

Ne peut contrôler d’une manière ou d’une autre.

Et donc par voix de conséquence, le "sujet"...



nnnnnnnnnnnnnS’ÉCLATERA !





...Telle une goutte d'eau, entre ces fameux... stimuli…


Comme me le disait ma mère :

"Mon fils il faut toujours s'en référer aux racines !"


Donc faisons le, voulez-vous ?


– STIMULI

Du latin stimulus (aiguillon)


En psychologie, cela désigne :

– ce qui peut engendrer une réaction comportementale.


Alors, comme tout un chacun nous réagissons et ceci sans le savoir, à ces fameux aiguillons. donc stimuli.


Aiguillons…


– Auditifs (Musiques.)

– Visuels (Pub & films en tout genre.)

– Olfactifs (Parfums.)

– Tactiles (Lorsque l’on caresse une écorce d’arbre.)


Et même…


– Thermique (La chaleur ou froideur que l’on peut ressentir lors d’une poignée de main.)


Ce ne sont là, que quelques exemples pris au hasard.

Bien, après cette petite digression scientifique, j’en reviens donc à nos Amours. Car cela est tout de même plus léger.


Et je ferais à ce sujet et pour boucler la boucle, un rappel au texte "les nuisances" (Texte que vous pouvez trouver dans les pensées de Nessuno I.)


Donc, je dirais que parfois ces nuisances hors le fait d’être des "glissants", sont aussi des adeptes des stimuli.


Ils sont tout aussi impalpables, inodore, incolore, et d’une extrême patience. Ils peuvent attendre des semaines, des mois, voire des années, en...

Instillant quelques stimuli par ci, quelques stimuli par là.


Pour se nourrir du bonheur de leur proie. et parfois à l’instar des vampires, une fois chose faite la victime devenant "glissant" à son tour.


Oui, pour tout vous dire et vous le répéter… Je suis chasseur de "glissant" depuis des années maintenant...

Pour des raisons qui me sont toutes personnelles.


Je ne saurais donc trop vous conseiller mesdames et messieurs et en particulier ceux qui sont...


"En Amour"


À partir de d’ores et déjà, une extrême attention quant à votre entourage et de toujours être aux aguets de tout...


nnnnnnnnnnnnnllSTIMULI.


Aussi bien intérieurs qu’extérieurs.


Si votre attirance et vos émotions envers l'être aimé, ne changent pas malgré ces fameux...


nnnnnnnnnnnnll"AIGUILLONS"


Eh bien... Cela voudra dire que vous vivez un amour vrai et solide.




nnnnnnnnnnnnÀ vous de jouer, bonne chance et soyez heureux ! …



-36-

loader

"Un ange passe..."



Les anges sont des créatures impalpables et intemporelles.

Mais personne ne pourra jamais l’imaginer et donc le croire.


Ce qui amène les NON ANGES à vouloir leur couper les ailes, pour se les approprier.

Mais en vain, car leurs "ailes" aux ANGES repoussent éternellement…





-37-

loader

"Suggestion."

Aujourd'hui...


Nessuno ne vous délivrera aucune pensée mais plutôt une suggestion pour vos réveils difficiles vos moments de légers vague à l’âme ou tendance à la neurasthénie.


Quoi de mieux pour cela que...


nnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnLA MUSIQUE ?

En conséquence...

Je ne saurais trop vous conseiller de copier ce lien sur...


"GOGOLE"


https://www.youtube.com/watch?v=-nY31bga-GY

Et dans un autre style…

Pour ceux qui, comme moi, croient en l’amour éternel...


https://www.youtube.com/watch?v=l1zjdIWOZU8



NNNNNNNNNNNNNBonne écoute et soyez heureux…



-38-

loader

"Le textuel."

Les orgasmes textuels sont fréquents

Chez les gens qui...

Se regardent écrire.



-39-

"Dixit."


- Il vaut mieux être traité de parfait imbécile

Que d’individu très intelligent

Cela laisse plus de marge de manœuvre.



-40-

loader

"Permettez ?..."

La plus part du temps où l’on m’a dit que j’étais intelligent,

J'ai réellement eu la sensation bizarre d'être...

Traiter d'imbécile par la suite.

Mais ne vous fiez pas à moi,

j’ai toujours eu une fâcheuse tendance à la paranoïa…



-41-


loader

"Les yeux... Au plat..."

Des yeux au plat,

Du jour !

Avec d’énormes pupilles

De la nation dilatée

Avec d’énormes peaux,

Pierre sur lesquelles

La première pierre

Sera posée

Ou jetée comme tu veux.




Laissez vos ressentis ici, ils seront les bienvenus

Tous les champs sont obligatoires